Rechercher
  • Fanny LEMATRE

Se libérer des relations toxiques, Youpi!!


Rien de tel qu'un bon ménage dans nos relations pour repartir du bon pied. Ça à l'air simple dit comme cela, mais c'est souvent une décision difficile à prendre.


Tout d'abord, qu'est ce qu'une relation toxique?

C'est une relation qui nous rend malheureux et nous empêche d'avancer dans nos choix de vie. Où nous sommes dévalorisé, rabaissé, où nous ne pouvons nous exprimé. Nous repartons de cet échange ou rencontre avec le cœur gros. Ce n'est plus le plaisir de voir la personne qui nous motive, mais une certaine dépendance. Ou une impossibilité quand il s'agit de collègues de travail ou de membres de la famille.


Pourquoi ne pas s'en débarrasser immédiatement?

Parce que nous avons peur de la solitude car se retrouver seul face à soi-même est une expérience inconnue. Et que l'inconnu fait peur.

Ou bien parce que notre focus a été durant des mois, voir des années sur l'autre, alors qu'il faut qu'il soit sur (ou en) nous. Ou encore, comme dit plus haut, c'est un lien familial ou de travail, qui nous oblige à cohabiter.

Il y a aussi ces relations qui ont été fantastiques au début. Et nostalgiques de ces bons moments, nous ne voulons pas tout gâcher en nous éloignant. Voilà pourquoi il est important d'évaluer les choses.


Comment se libérer d'une relation toxique?

Il y a le cas, simple, de prendre du recul et de la distance, comme ne plus décrocher systématiquement au téléphone, ou refuser des sorties et rencontres. Ce n'est pas forcément évident car le habitudes ont la vie dure. Mais un pas après l'autre, et la personne comprendra.

Jusque là c'est assez simple, mais qu'en est-il lorsqu'il s'agit de personnes bien plus proches, comme notre famille, notre conjoint?

Les choses sont plus compliquées en effet, mais pourquoi devrions nous tout accepter de nos proches lorsque cela nous nuit profondément? C'est une affirmation qui m'est souvent revenue "je ne peux pas m'éloigner parce que tu comprends c'est mon frère, ma mère, etc...". Ce n'est pas le lien familial qui devrait nous faire tout accepter.

Dans ces cas là, il est important d'évaluer le degré de toxicité et de changer dans son attitude afin de faire évoluer la relation.

Rompre définitivement la communication n'est pas non plus la solution. Car cette facilité à ses limites. Et c'est un refus de gérer ses émotions. Si l'autre nous dérange, c'est qu'il va titiller quelque chose en moi sur lequel je dois travailler.

Alors se libérer de la relation toxique ici consiste à prendre le recul nécessaire pour évaluer ce qui nous dérange, puis transformer la relation afin que nous reprenions notre souffle, et rendre plus vivable la relation. Une expression italienne correspond tout à fait à cette idée: Attacco- distacco, soit attachement-détachement.

Avoir toujours la juste distance (physique et énergétique) dans les relations toxiques mais intrinsèque de notre vie est important. Si moi je change ma posture, alors l'autre n'aura d'autres choix que de changer la sienne.

On remarque souvent que les personnes toxiques ont un certain comportement avec nous, mais sont parfois différent avec d'autres. Tout dépend de ce que nous émanons et acceptons.

Nous avons probablement déjà été toxique nous aussi avec des proches, et cela sans pour autant nous en rendre compte. Alors autant prendre ses responsabilités et amorcer le changement. N'attendons plus des autres un éternel changement.

La meilleure solution: une discussion carte sur table. C'est aussi la plus courageuse. Et si l'autre ne veut rien entendre, ce n'est pas important. L'important c'est que vous ayez pu exprimer ce que vous ressentez.

La deuxième: l'éloignement; une juste distance afin de se recentrer mais laisser une relation existante.

La troisième: la rupture qui engendra une coupure du lien, mais pas le problème pour parler sincèrement. En fait, c'est toujours mieux de passer par la première solution pour envisager la troisième. Au moins, on aura fait notre part en expliquant notre point de vue et nos souffrances, tout en laissant l'opportunité à la relation d'évoluer. Ainsi le choix se fait en conscience.

Ces actes font partie d'une évolution personnelle, et peuvent être nécessaire à notre épanouissement.


Se faire accompagner dans ce processus de libération?

C'est un grand pas de demander de l'aide pour gérer nos relations. Les possibilités sont nombreuses; du psychologue au coach de vie, en passant par les associations, ou les vidéos sur le sujet sur le net.

Chacune peut être bonne, et cela dépend de votre ressenti et attirance.

De mon expérience, je ne vous parlerai que du magnétisme.

Et oui, même là le magnétisme aide beaucoup. En rééquilibrant les énergies subtils de votre corps, vous trouverez les ressources pour affronter ce changement. Vous puiserez en vous l'énergie et la sérénité nécessaire pour amorcer cette transformation. C'est bien une chose sur laquelle l'autre n'aura plus de pouvoir, c'est sur votre capacité à remettre l'attention sur vous-même et votre bien-être. Comme le dit si sagement le Dalaï-lama "Vous êtes maitre de votre vie et qu'importe votre prison, vous en avez les clés".

Le magnétisme vous insuffle cette énergie, et vous permet de l'incarner.


Je souhaite à tout un chacun d'avoir le déclic de reprendre les rênes de sa vie en se libérant définitivement des relations toxiques, tout en les remerciant (ces relations toxiques) pour la belle évolution personnelle qu'elles entraineront!


54 vues

© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon